Teh le bled

À l’issue d’une résidence au Maroc effectuée en 2016, j’ai prêté une attention particulière à une ingéniosité du bricolage, une forme d’urgence qui amène à repenser les déplacements, les gestes, les modes de fonctionnement. De nouveaux espaces se créent, faits d’inventions précaires qui redistribuent des fonctions. Plus qu’une ré-utilisation des objets je les ré-active et les donne à voir dans des nouveaux contextes. Je les déplace et les dé-contextualise. Il s’agit de synthétiser un moment intense, de proposer une situation nouvelle, un ailleurs qui devient proposition sculpturale au sein d’un espace qui pose, entre autres, la question de l’exotisme.

 

_DSC0002.JPG

Teh le bled, mixed média, 2017
Crédit photo : Cyril Boixel
Exposition collective, commissaires Maxime Raynaud
Exposition L’internationale : 6 Septembre au 10 Septembre 2017
Haute École des Art du Rhin
1, rue de l’académie, 67000 Strasbourg